Comment optimiser son contenu pour le référencement sur Bing? (SEO)

Quelques conseils pour rédiger du contenu web en favorisant le référencement naturel sur le moteur de recherche Bing sans nuire à sa stratégie SEO Google en place.

D’abord, bien comprendre que le référencement d’un site web sur Bing ne s’opère pas exactement de la même manière que sur Google. le moteur de recherche attache davantage d’importance à la précision du mot-clé (mieux vaut mieux utiliser littéralement les mots-clés), à la qualité de la méta-description (petit texte qui présente la page sur le moteur de recherche) ou encore à l’optimisation de la page pour les réseaux sociaux.

Qui dit recherche en ligne dit Google. Il serait de prétendre le contraire. Le moteur représente encore près de 91% des requêtes en Europe. En Belgique, la proportion est encore plus importante, à savoir 94,65%.

Bing : parts de marché

Aussi puissant soit-il devenu au fil du temps, Google n’est pourtant pas le seul moteur de recherche disponible. On compte à ses côtés plusieurs acteurs (Yandex, Baidu), dont un concurrent plus important que les autres en Amérique du Nord et en Europe, à savoir Bing de Microsoft.

Comme on peut le voir (chiffres de septembre 2019), le moteur de Microsoft représente 3,1% des requêtes en ligne en Europe (3,16% en Belgique). Une proportion réduite certes, mais à laquelle il faut ajouter ses affiliés. Car d’autres services de recherche en ligne exploitent également son moteur et ses résultats, à commencer par Yahoo!, Ecosia (0,85%) ou encore (en partie) Qwant.

Bien qu’il ne représente qu’une partie plus “modeste” des recherches dans le monde, l’outsider permet de générer du trafic supplémentaire sur un site web ou une boutique en ligne.

Quelles différences de référencement ?

Si le référencement Google reste primordial quand on souhaite écrire un article optimisé SEO, il serait dommage de négliger Bing. Que faire ? D’abord, bien comprendre que le référencement d’un site web ne s’opère pas exactement de la même manière que sur Google.

Quelques explications simples.

Quels sont les critères de référencement de Bing par rapport à Google ?

Sa recette a beau rester impénétrable, on sait que Google bouscule régulièrement son algorithme de référencement. À Mountain View, le contenu doit être structuré, unique et cohérent. Il faut ainsi veiller au nombre de mots-clés, au placement de mots-clés et au respect d’une structure HTML précise (avec des balises).

De son côté, le moteur de recherche Bing attache davantage d’importance à la précision du mot-clé (mieux vaut mieux utiliser littéralement les mots-clés), à la qualité de la méta-description (petit texte qui présente la page sur le moteur de recherche) ou encore à l’optimisation de la page pour les réseaux sociaux.

Le nombre de backlinks (liens internes qui redirigent vers une page) joue un rôle important dans le référencement du moteur de Microsoft, là où Google applique un filtre supplémentaire (la qualité de site pointé par le lien).

SEO Bing : à quoi faut-il faire attention ?

Les pratiques SEO pour Bing se nourrissent en résumé des éléments suivants:

  • mots-clés précis
  • méta-description de qualité
  • optimisation réseaux sociaux
  • publication régulière
  • qualité syntaxique
SEO Bing
Source: webskitters.com

Bing et Google : quels points communs ?

En dehors des éléments comme le sitemap et les canonical tags, certaines normes d’écriture ne changent pas :

  • la publication régulière de contenu;
  • la qualité de l’information;
  • la qualité de l’écriture.

Dois-je modifier mes articles ?

Non, il ne faut pas forcément réécrire des articles pour Bing, mais prendre en compte quelques données essentielles. C’est d’autant plus simple que Bing insiste sur deux critères moins primordiaux pour Google aujourd’hui.

  1. Une URL avec le mot-clé : Bing privilégie les noms de domaine, les titres et les URL qui contiennent les mots-clés recherchés. Cette importance est plus relative dans le cas de Google. Bing semble donc adopter une approche plus directe, plus littérale.
  2. Une méta-description avec le mot-clé : ce ne sont plus des facteurs SEO déterminants pour Google, mais Bing reste attaché à la présence (là encore littérale) des mots-clés dans la méta-description et même la balise meta keywords.

Traduction : optimiser pour Bing ne revient donc pas forcément à déforcer sa stratégie SEO Google. Quelques adaptations mineures peuvent ainsi favoriser une double optimisation SEO.

Cédric Godart

Ce contenu est protégé par une licence Creative Commons “Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France (CC BY-NC-ND 3.0 FR)”. Veuillez prendre connaissance des conditions de copie et de distribution ou me contacter si vous souhaitez reproduire ce texte.